mardi 15 juillet 2014

Les choses vont-elles enfin bouger pour Red Squad ?


Disparu des écrans radar de Production Weekly depuis fin mai, Red Squad repointe le bout de son nez cette semaine dans le numéro de jeudi. Soit une absence d'un mois et demi durant laquelle nous avons appris que John McTiernan sera de passage en France pour le Festival du film américain de Deauville et puis à Paris, pour une rétrospective et une master class organisée par la Cinémathèque française. Rien que ça !

Conséquences : on voit mal le réalisateur commencer le tournage de Red Squad en août à Biloxi dans l'état du Mississippi alors qu'il est attendu en France en septembre. D'ailleurs, le même mois, la production du film sera présente au TIFF, le Festival du Film de Toronto, pour le Marché du Film.

Peut-on vendre un actioner de série B avec seulement le nom du réalisateur ? Non. Il faut des acteurs et cette fois, des acteurs qui ont vraiment signé. On oublie le Festival de Cannes, son Cage Gate et on balance avant septembre la liste des heureux chanceux qui seront devant la caméra de McT.

lundi 14 juillet 2014

John McTiernan, une chronologie

Cette chronologie biographique n'est pas définitive, elle est même participative, alors si vous avez une date (précise ou vague), une source sous forme de lien qui me permet de vérifier les informations, n'hésitez pas à m'en parler dans un commentaire comme ça on pourra combler les blancs. Merci d'avance et bonne journée, en Enfer...

1951
8 janvier1951 : naissance de John Campbell McTiernan Jr à Albany dans l'Etat de New York.


1968

été 1968 : joue dans la pièce The Knack sous la direction du professeur de théâtre John Velie et le rôle de Hamm dans la pièce de Samuel Beckett Endgame à l'Université d'Albany. (stage d'été)
novembre 1968 : joue (brillamment selon R. E. Krieger du Knickerbocker News) le rôle de Mercutio dans la pièce Roméo et Juliette de William Shakespeare, toujours sous la direction de John Velie.

197?
réalise les courts métrages Poor Richard's Almanach d'après Benjamin Franklin (patchwork de petits films expérimentaux) et Meditation

1974
réalise le moyen métrage The Demon's Daughter
réalise le court métrage Tales of the 22nd Century
12 octobre 1974 : épouse Carol Land

1975
étudiant à l'American Film Institute

1979
réalise le court métrage Watcher
novembre 1979 : projection du court métrage Watcher à Los Angeles.


1985

16 mars 1985 : naissance de Isabella Ruby Monticelli McTiernan (Bella Monticelli McTiernan), fille de John McTiernan et de Anna Maria Monticelli
tournage du film Nomads dans lequel joue Anna Maria Monticelli (Niki dans le film)

1986
7 mars 1986 : sortie sur les écrans américains du film Nomads
avril 1986 : début des prises de vues de Predator
12 mai 1986 : fin des prises de vues de Predator
21 mai 1986 : sortie française de Nomads

1987
12 juin 1987 : sortie américaine de Predator
19 août 1987 : sortie française de Predator
2 novembre 1987 : début du tournage de Die Hard

1988
mars 1988 : fin du tournage de Die Hard
15 juillet 1988 : première du film Die Hard à Los Angeles
22 juillet 1988 : Die Hard sort sur les écrans américains
21 septembre 1988 : sortie de Die Hard sur les écrans français
novembre 1988 : épouse la productrice Donna Dubrow

1989
3 avril 1989 : début du tournage de The Hunt for Red October

1990
2 mars 1990 : sortie américaine de The Hunt for Red October
29 août 1990 : sortie française de The Hunt for Red October
s'intéresse au script de Tom Schulman The Stand acheté par la toute jeune CINERGI. The Stand deviendra The Last Days of Eden puis Medicine Man.

1991
sortie du film Robin Hood, réalisé par John Irvin et sur lequel John McTiernan tient le poste de producteur exécutif.
7 mars 1991 : début du tournage du film Medicine Man
6 juin 1991 : fin du tournage de Medicine Man

1992
7 février 1992 : sortie américaine de Medicine Man
22 mai 1992 : sortie française de Medicine Man
2 novembre 1992 : début du tournage de Last Action Hero

1993
remplace le réalisateur Hugh Wilson pour tourner la fin du film Guarding Tess avec Nicolas Cage.
1 avril 1993 : fin du tournage de Last Action Hero
18 juin 1993 : sortie américaine de Last Action Hero
11 août 1993 : sortie française de Last Action Hero

1994
30 juillet 1994 : début du tournage de Die Hard with a Vengeance
21 décembre 1994 : fin du tournage de Die Hard with a Vengeance

1995
travaille sur Lights Out, une anthologie pour la chaîne NBC
15 mai 1995 : première new-yorkaise de Die Hard with a Vengeance
18 mai 1995 : première à Westwood (Californie) de Die Hard with a Vengeance
19 mai 1995 : sortie américaine de Die Hard with a Vengeance
2 août 1995 : sortie française de Die Hard with a Vengeance

1996
sortie du téléfilm The Right to Remain Silent, produit par John McTiernan et Donna Dubrow, réalisé par Hubert de La Bouillerie
sortie du film Amanda, produit par John McTiernan et Donna Dubrow, réalisé par Bobby Roth

1997
divorce de la productrice Donna Dubrow
17 mai 1997 : sortie américaine du téléfilm Quicksilver Highway
19 juin 1997 : début des prises de vues de The Thirteenth Warrior (sous son titre initial Eaters of the Dead)
juillet 1997 : les prises de vues de The Thirteenth Warrior se poursuivent à Elk Bay, en Colombie Britannique.
septembre 1997 : Le tournage continue à Elk Falls et à Williams Lake.
octobre 1997 : Les prises de vues continuent au canyon de Fraser River.
1 novembre 1997 : Fin officielle des prises de vues. Reshoots à la fin du mois au Wyoming près du ranch de John McTiernan
décembre 1997 : les reshoots continuent au début du mois toujours au même endroit.

1998
été 1998 : déjeuner organisé par le LA Times au Four Seasons. Autour de la table : Michael Bay, Steven E. De Souza, F. Gary Gray et Jonathan Mostow pour parler de l'état des films d'action.
septembre/octobre 1998 : début du tournage de The Thomas Crown Affair

1999
27 juillet 1999 : première américaine de The Thomas Crown Affair
6 août 1999 : sortie américaine de The Thomas Crown Affair
18 août 1999 : sortie française de The Thirteenth Warrior
27 août 1999 : sortie américaine de The Thirteenth Warrior
septembre 1999 : se rend en France pour présenter hors compétition The Thomas Crown Affair au Festival de Deauville
22 septembre 1999 : sortie française de The Thomas Crown Affair

2000
été 2000 : John McTiernan engage le détective privé Anthony Pellicano.
3 juin 2000 : naissance de Truman Elizabeth McTiernan à Montréal, Canada
24 juillet 2000 : début du tournage du remake de Rollerball à Montréal
3 août 2000 : un plateau de tournage situé à Blainville prend feu
septembre 2000 : tournage des scènes de figuration à Blainville pendant deux semaines. (gradins de l'arène du jeu Rollerball)
18 novembre 2000 : fin des prises de vues de Rollerball à Montréal
décembre 2000 : tournage de la scène d'introduction de Rollerball à San Francisco

2001
avril 2001 : tournage additionnel pour la scène d'intro de Rollerball à San Francisco
26 novembre 2001 : début des prises de vues de Basic

2002
8 février 2002 : sortie américaine de Rollerball
13 mars 2002 : sortie française de Rollerball
4 avril 2002 : fin des prises de vues de Basic

2003
naissance de John "Jack" Clarence McTiernan
28 mars 2003 : sortie américaine de Basic
28 mai 2003 : sortie française de Basic
30 juin 2003 : assiste à l'avant première de Terminator 3 : Rise of the machines à Los Angeles (McT pressenti au départ pour réaliser T3 pour C2 Pictures)
19 juillet 2003 : épouse la costumière Kate Harrington

2004

2005
se sépare de Kate Harrington
travaille sur un projet de jeu vidéo avec UBISOFT

2006
13 février 2006 : John McTiernan répond aux questions d'un agent du FBI, au téléphone...
avril 2006 : L'affaire Pellicano éclate au grand jour
17 avril 2006 : John McTiernan plaide coupable d'avoir menti au FBI.

2007
24 septembre 2007 : est condamné à 4 mois de prison pour avoir menti au FBI dans l'Affaire Pellicano

2008
14 août 2008 : pour le vingtième anniversaire de la sortie de Die Hard, John McTiernan se rend au Linwood Dunn Theater à Hollywood où une copie restaurée du film est projetée.
21 octobre 2008 : est autorisé à faire appel de sa condamnation.

2009
avril 2009 : sortie du documentaire The Political Prosecutions of Karl Rove
novembre 2009 : est président du jury du 6ème Amazonas Film Festival de Manaus. (où il fait la connaissance de Natacha Régnier mais aussi de Claire Denis...)

2010
27 au 31 janvier 2010 : président du jury au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer
23 février 2010 : participe à l'hommage rendu à l'acteur et réalisateur Bill Duke que McTiernan a dirigé dans Predator.
18 mars 2010 : à l'occasion du vingtième anniversaire de The Hunt for Red October, présentation d'une copie restaurée par Paramount Pictures en présence du réalisateur et d'une bonne partie de l'équipe.
10 avril 2010 : le juge Fischer le condamne à un an de prison. Il doit en plus payer une amende de 100 000 dollars. Fait appel de cette décision.

2011

2012
divorce de Kate Harrington
épouse Gail Sistrunk

2013
7 mars 2013 : Création de la page Facebook Free John McTiernan (aujourd'hui John McTiernan Newspage), page de soutien créée par des journalistes français.
3 avril 2013 : entre à la prison fédérale de Yankton dans le Dakota du Sud pour purger une peine d'un an. Il y écrit le scénario Thomas Crown and the Missing Lioness, la suite de The Thomas Crown Affair.

2014
25 février 2014 : John McTiernan sort de prison, continue de purger sa peine chez lui, dans son ranch du Wyoming
mars 2014 : donne une interview au magazine anglais EMPIRE et à la chaîne CNN.
3 avril 2014 : fin définitive de la peine d'un an
septembre 2014 : Le Festival de Deauville et la Cinémathèque française lui offre une rétrospective et une masterclass.

mardi 1 juillet 2014

Predator III - Shane Black


Quand, en 2012, j'ai appris que Schwarzenneger comptait revenir sérieusement aux affaires hollywoodiennes, j'ai tout de suite prié pour qu'il affronte une nouvelle fois le mystérieux chasseur venu l'espace. Une enquête effectuée par le site Joblo montrait que je n'étais pas seul à espérer un retour sur grand écran de Dutch, le mercenaire amateur de barreaux de chaise. Ce personnage inoubliable (car vulnérable ?) était placé dans le trio de tête de cette enquête, avec Conan et le T-800. Mais le temps passait et si les personnages emblématiques de Howard et de Cameron avaient plus ou moins un bel avenir devant eux (Legend of Conan attend les résultats de Terminator Genesis pour décoller), Dutch, lui, semblait condamné à ne (sur)vivre que dans l'imaginaire des fanboys dont fait bien sûr partie votre serviteur.

Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, au début de l'année 2013, je me lance dans l'écriture d'un troisième Predator, un scénario mettant en scène ce bon vieux Dutch, un homme solitaire contraint de livrer une nouvelle et éreintante bataille contre le chasseur de l'espace. Le but n'était pas simplement de me faire plaisir, d'écrire une histoire bandante en oubliant que l'action est un gouffre à billets verts, des montagnes de billets verts. Je voulais qu'elle soit faisable et surtout, qu'on la lise. Que les bonnes personnes la lisent et se disent : tiens, on a du fric à dépenser, pourquoi pas. Avant d'en arriver là, la route est longue, surtout quand vous êtes et français et presque bilingue. Des solutions existent pourtant si vous avez un peu d'argent à dépenser. Vous pouvez par exemple vous offrir les services d'un traducteur et envoyer votre travail au site The Black List afin que des professionnels, des scénaristes travaillant à Hollywood, le lisent et le notent. Donc j'écris cette petite obsession histoire, trouve un traducteur et l'envoie aux States sur le site The Black List pour qu'elle y soit notée, comme à l'école. Et voilà le résultat, les points forts et les points faibles de mon Predator III première version :

Strengths

The movie has a strong sense of structure, with a clear inciting incident and character introductions, a specific goal that carries throughout the piece, and an exciting climax. The tone of the piece, particularly though dialogue and action, pays authentic and well-written homage to the Predator franchise and 1980s action movies on which the script is based. The quick pace and vivid action sequences made for an engaging read, and having Dutch put on the Predator’s weaponry was a strong twist.

Weaknesses

Dutch lacks a strong, emotional reason for rejoining the CIA and agreeing to fight after all this time, and it’s unclear what he stands to gain or lose from hunting the Predators after thirty years. The concept feels overly similar to the original Predator movies, and the script doesn’t feel like an update or modern twist on the material. The introduction of the Russian mercenaries feels thin and overly convenient, and their involvement in the hunt for the Predators after thirty years isn’t established or rooted in current world affairs in a way that makes it believable.

Ma note : 7/10

Encouragée par elle, je planche à nouveau sur mon scénario, tente de l'améliorer en prenant en compte tous les points faibles, même ceux que je trouve discutables, puis le renvoie. Ma nouvelle version sera bien sûr notée et critiquée par une autre personne. Mon but est simple, augmenter la moyenne, passer de 7 à seulement 8. 8 étant la note à atteindre pour entrer dans la fameuse Liste Noire. Hélas, malgré mes efforts, ma moyenne tombe à 6. Je retire mon script du site parce que je ne veux pas que ma moyenne descende davantage et aussi, parce que ça me coûte un bras (je suis alors sans emploi). Bref, je me dis que j'aurais dû, depuis le début, foutre la paix à Dutch et continuer à prier (qui a dit chercher du taf ?). Renvoyer ce mercenaire en Enfer n'était peut-être pas une si bonne idée.

Et puis, John McTiernan passe par la case prison. Les fans du monde entier peuvent lui écrire puisque la nouvelle adresse du réalisateur est rendue publique. Le temps passe, je ne trouve rien d'original à lui envoyer ni même à lui dire pour lui remonter le moral, jusqu'à ce jour de novembre 2013 où je décide de lui envoyer ce Predator III que la poussière commence à couvrir. Parce que ce n'est pas seulement un fan d'Arnold qui l'a écrit mais c'est surtout, et vous vous en doutez, un fan de McT. J'ai essayé d'y mettre toute l'humanité et toute la joie que j'éprouve en regardant ses films.

Tout ça pour vous dire que l'annonce d'une suite de Predator premier et deuxième du nom (Predators comptant évidemment pour du beurre) par Black & Dekker me fait considérablement plaisir. Comme si quelqu'un avait entendu ma prière. Dans l'espace, si personne ne vous entend crier, peut-être qu'on vous entend au moins prier... Je ne vois rien d'autre à ajouter. Fin de transmission.


...