mercredi 17 février 2016

lundi 15 février 2016

John McTiernan's Thin Rain

C'est le site Variety qui l'annonce, John McTiernan pourrait réaliser le thriller d'action Thin Rain, écrit par Philip Shaw et Jeremy Sheldon pour Miscellaneous Entertainment et Green Light International qui se charge des ventes à l'EFM de Berlin. Thin Rain racontera l'histoire d'un mercenaire américain venu en Asie pour trouver la rédemption.

Quant à mon article précédent, dans lequel on apprenait que McT écrivait un film d'action avec le scénariste et réalisateur Richard Dutcher. Il s'agit sûrement de réécriture. On sait que McTiernan aime bien retoucher les scénarios de ses films. C'est aussi pour cette raison que Dutcher se permettait d'en parler puisque l'annonce de ce nouveau projet était imminente. Aucune date de tournage n'est encore annoncée.

Update :
Le synopsis de Thin Rain tel qu'il apparait sur IMDBpro :

An american playboy mercenary and a renowed french cat burglar are sent under cover in a Far-Eastern crime syndicate to recover a top secret chemical weapon before it is sold to international terrorists.

soit :

Un mercenaire américain et une cambrioleuse française  (intéressant...) sont envoyés en Asie pour infiltrer une organisation criminelle détentrice d'une nouvelle arme chimique top secrète avant que celle-ci ne soit vendue à des terroristes.

Votre mission, si toute fois vous l'acceptez, sera de croire en ce projet. Si vous ou l'un de vos agents était capturé ou tué, le Département d'État nierait avoir eu connaissance de votre foi. Bonne chance à tous.

Update (21/02/2016) :

Le projet est présent sur IMDB depuis 2013. Sebastien Foucan (Casino Royale, The Tournament) est listé en tant qu'acteur. La fiche du film sur le site Mediabang annonce Philip Shaw (un des scénaristes de Thin Rain) en tant que réalisateur. Le site propose un autre synopsis :

A cat burglar is recruited by the French Secret Service to break into the fortified home of the most powerful Mafia boss in China.

Un cambrioleur (Sebastien Foucan) est recruté par les services secrets français afin de pénétrer dans la forteresse du plus puissant chef de la mafia chinoise.

Le projet a donc évolué en associant un américain à un français.

samedi 13 février 2016

Don't Kill the Dutcher


Richard Dutcher a posté un message sur Facebook qui redonne un peu d'espoir à ceux qui attendent désespérément le retour de McT derrière une caméra. L'homme n'arrête pas de travailler, il écrit en ce moment un film d'action avec un certain Richard Dutcher, scénariste et réalisateur américain. Dutcher a quelques films indépendants (et semble-t-il influencés par la doctrine mormone) à son actif. Voici ce qu'il écrit :

Ok. I can talk about it now. Today I started my third week of writing for director John McTiernan (DIE HARD, THE HUNT FOR RED OCTOBER, PREDATOR, etc.). We're writing a very fun action movie, and we're having a hell of a lot of fun doing it. Eating great food, drinking good wine, and creating some action sequences that I have never seen in any movie before. Writing for McT is one of the highlights of my professional career. He is not only a brilliant filmmaker, but a genuinely good man. Also, almost every day he tells me how much he liked BRIGHAM CITY. There's only one shot he didn't like. émoticône smile This is the kind of job you never want to end.

traduction :

Ok, maintenant je peux vous en parler. Je viens de commencer ma troisième semaine d'écriture pour le réalisateur John McTiernan (...). Nous écrivons un film d'action très fun, et nous prenons beaucoup de plaisir à le faire. Nous mangeons de l'excellente nourriture, buvons du bon vin, et nous créons des scènes d'action que je n'ai jamais vu jusque là dans un film. Ecrire pour McT est un des sommets de ma carrière professionnelle. Ce n'est pas seulement un réalisateur brillant, mais naturellement un homme bon. Aussi, presque chaque jour, il me dit combien il a aimé BRIGHAM CITY. Il n'y a qu'un seul plan qu'il n'a pas aimé. C'est le genre travail que vous vous ne voulez pas voir s'arrêter.

...comme d'habitude, on croise un max de doigts.